Repêchage NBA, Cuvée 2013

2013 NBA Draft

Une semaine jour pour jour après que le Heat de Miami ait été couronné champion pour une deuxième année consécutive , les 30 directeurs-généraux de la NBA se sont réunis pour sélectionner la nouvelle cuvée de jeunes talents à joindre la ligue. La liste des joueurs disponibles cette année ne comprend de « can’t miss prospect » à la Lebron James, Kevin Durant ou Derrick Rose; cependant elle est pleine d’athlètes qui auront un rôle important dans l’alignement d’une équipe au cours des prochaines années. Voici un compte-rendu de la soirée.

Avec le premier choix du repêchage de 2013 les Cavaliers de Cleveland choisissent :

Anthony Bennett !

Boom !! Le  » Draft  » commence avec fracas. Toute une surprise, alors que Cleveland repêche l’ailier de puissance affiché à 6 pieds, 7 pouces de UNLV . Bennett est tout un athlète, malgré sa petite taille selon les standards d’un ailier de puissance de la NBA. Son style de jeu devrait cependant bien se marier à celui du meneur vedette Kyrie Irving. Anthony devient le joueur canadien sorti au plus haut rang de l’histoire de la NBA .

La poussière retombée, c’est alors au tour du Magic d’Orlando de se prononcer. Ils y vont avec Victor Oladipo, un garde athlétique de l’universtité d’Indiana. Listé à 6″4, Oladipo a des allures de spécialiste défensif. Saura-t-il développer son jeu offensif pour justifier son choix au deuxième rang?

Avec le troisième choix, les Wizards de Washington repêchent : Otto Porter. Mesurant 6’9″ et pesant 200 livres, Porter n’offre pas beaucoup de potentiel à prime abord. Il comble cependant un besoin pressant au poste d’ailier chez les Wizards et est sûrement le choix le plus susceptible de contribuer dès la saison prochaine.

Au quatrième rang, les Bobcats de Michael Jordan repêchent Cody Zeller. Espoir prometteur l’an dernier, Zeller semble avoir un peu regressé cette année à l’universtité d’Indiana. À 7 pieds et 230 livres, il peut facilement passer pour la version 2.0 de Byron Mullens qui évolue déjà pour Charlotte.

En cinquième position, les Suns de Phoenix mettent la main sur le géant Alex Len. Haut de ses 7’1″ et 255 livres, Len possède un intéressant arsenal offensif. Le passé nous a souvent montré cependant qu’il est risqué de repêcher un centre qui a des blessures aux pieds.

Le calvaire de Nerlens Noel prend fin au sixième tour. Projeté par plusieurs d’être le premier choix cette année, Noel se voit être repêché par les Pélicans de la Nouvelle-Orléans pour être immédiatement échangé (avec un choix de première ronde en 2014) aux 76ers de Philadelphie contre le meneur Jrue Holiday. Un coup fumant de la part des Pélicans. Nerlens mesure 7 pieds et pèse 206 livres, il est comparé à un Theo Ratliff plus athlétique ou à Larry Sanders.

Les Kings de Sacramento font une sélection douteuse au 7ème rang. Ils repêchent le garde de 6’5″ de l’université de Kansas Ben McLemore. Quoique très talentueux, ils ne font qu’ajouter à l’amalgame de joueurs qu’ils ont ayant tous le même role . Est-ce la fin de Tyreke Evans à Sacramento?

Les Pistons de Détroit choisissent pour leur part un joueur peu connu des fans des collèges américains : Kentavious Caldwell-Pope . Un garde / ailier de 6’6″ de l’université de Georgia , KCP est un adepte des tirs de trois points. Il a le profile d’un joueur solide pour les années à venir.

Le Jazz de Utah adresse un besoin évident en repêchant le meneur de petit format Trey Burke au 9ème rang. À la fin de sa deuxième année universitaire avec les Wolverines du Michigan, Burke remporte le trophée Wooden et le Naismith College Player of the Year 2013. Il mena son équipe jusqu’à la finale du Championnat NCAA de basket-ball 2013 qu’il perd contre les Cardinals de Louisville. Le garde de l’université du Michigan à été nommé jouer de l’année.

Avec le 10ème choix, les Trail Blazers de Portland suivent la recette qui leur a réussi au dernier repêchage et choisissent CJ McCollum. Un meneur ultra productif, mais provenant de la petite universtié Lehigh qui n’a pas fait face à de la grande compétition.

Au 11ème tour, les 76ers de Philadelphie repêchent celui qui de toute évidence sera le meneur du futur de cette formation. Michael Carter-Williams nous rappelle un peu Shaun Livingston dû à ses 6’6″ et à sa très bonne vision du jeu. Le poulain de l’université de Syracuse saura-t-il faire taire les critiques qui disent que cette école ne produit pas de bons joueurs NBA ?

Le Thunder d’Oklahoma City espère bien avoir trouver un jeune capable de déloger le non-productif Kendrick Perkins. Ils repêchent Steven Adams, un centre de 7 pieds qui a évolué à l’Université de Pittsburgh. Adams pourrait s’avérer un vol au 12ème rang.

Le basketball canadien se porte bien au repêchage ces dernières années, et la tendance continue lorsque Kelly Olynyk de Gonzaga est réclamé par les Celtics de Boston au 13ème rang . Ce centre de 7 pieds au jeu peu conventionel aura l’opportunité d’être un pivot partant dans un futur rapproché .

Le dernier choix de la loterie du repêchage est Shabazz Muhammad. Sa carrière universitaire a été parsemée de scandales allant de son attitude négative à son soi-disant âge. Une chose est certaine, les Timberwolves héritent d’un joueur qui saura remplir les paniers de ballons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s