Michael Beasley, talent gaspillé ?

Michael Beasley

Un de mes bons amis me dit souvent : « Du talent, il y en a plein les cimetières; il ne faut pas que cela pour réussir ».

Il n’y a pas si longtemps (2008 pour être exact), Beasley était le 2ème choix au total du repêchage de la NBA derrière seulement Derrick Rose. Un joueur électrisant à Kansas State, certains le voyaient (moi le premier) comme une valeur beaucoup plus sûre que Derrick comme joueur de concession.

Aujourd’hui, après de nombreuses arrestations liées à l’usage de marijuana et une enquête en cours pour agressions sexuelles, B-Easy a été libéré de son contrat par les Suns de Phoenix. Un joueur agé de 24 ans, qui il y a deux ans à peine avait une moyenne de 19.2 points par match au Minnesota, cause tellement de soucis qu’une équipe en reconstruction comme Phoenix juge que son talent n’en vaut pas les maux de tête.

Les dirigeants d’équipes sportives semblent de moins en moins vouloir jongler avec les écarts de conduites de ces athlètes talentueux. D’Aaron Hernandez, accusé pour meurtre, à Lamar Odom qui ferait usage de cocaine, en passant par Johnny Football qui enfreint les règles de la NCAA; la réaction du public face à ces dossiers est en train de changer. Verra-t-on un jour où le talent à lui seul ne sera plus suffisant pour percer dans le sport professionel ?