Le grand retour d’Arsenio

Arsenio Hall

Le 3 Janvier 1989. La planète télé de fin de soirée était évidemment fort différente de ce qu’elle est présentement en 2013. Le vieux routier Johnny Carson y régnait en roi et maître incontesté, et la diversité culturelle était très limitée dans les émissions de variété. Après quelques apparitions dans des émissions diverses (dont un remplacement de 13 semaines sur le talk-show de Joan Rivers à Fox), Paramount décide de confier à Hall la tâche de venir chercher des parts de marché à cette insitution télévisuelle et d’y faire sa place. Celui que la plupart des gens associent à ce jour au rôle de « Semmi » dans Un Prince à New York s’apprêtait à surprendre l’Amérique entière.

Contre toute attente, Arsenio fait un tabac chez les 18-34 ans avec son style d’animation décontracté, son look urbain distinct, sa foule hautement survoltée, et ses invités musicaux souvent tirés du monde hip-hop et R&B, qu’on ne voyait que très rarement à la télé traditionelle de l’époque. L’émission arrimait et attirait Blancs et Noirs, de toutes classes et tous acabits, ce qui en faisait sa force pricipale, sans se cadenasser dans un sous-genre distinct. Il devena une sorte de porte-parole, de reflet de cette nouvelle génération, n’éhésitant pas au passage de traiter de sujets et de thèmes sociaux plus émotifs ou dramatiques, tels les émeutes de Los Angeles en 1992, ou en recevant Magic Johnson pour sa première entrevue après avoir été diagnostiqué du VIH en 1992.

Il confirme bien sûr l’apogée de sa popularité en 1992, lorsque le candidat à la présidence des États-Unis, William Jefferson Clinton, frappe un coup d’éclat en jouant du saxophone avec le band de l’émission. Plusieurs analystes politiques y ont vu le point tournant de la campagne de Clinton; ce coup publicitaire le démarqua de George Bush père en affichant clairement ses couleurs de démocrate « cool » à l’écoute de la jeunesse, surtout auprès des afro-américains.

Par la suite, les cotes d’écoutes ont malheureusement faibli pour maintes raisons, dont les réseaux NBC et CBS qui sont revenus à l’attaque en lui imposant comme concurrence Jay Leno et David Letterman, respectivement. Malgré sa perte de terrain, en 1994 il persiste à défier l’ordre en place en invitant le controversé leader de la Nation of Islam, le Ministre Louis Farrakhan comme unique invité de l’émission, et celui-ci profita bien sûr de cette tribune pour y déverser sa propagande pro-black incisive. Ceci aura comme effet de mettre à dos les bonzes de chez Paramount, et quelques mois plus tard l’émission sera retirée des ondes, au grand chagrin de ses fans loyaux.

19 ans plus tard, peut-on vraiment dire que ce vide a été comblé? L’impact culturel d’Arsenio à l’époque s’est fait ressentir au point où plusieurs autres talk-shows ont tenté en vain d’émuler sa formule après son départ (Keenan Ivory Wayans Show, Vibe, The Magic Hour), et ont tous lamentablement échoué. De nos jours, Jimmy Fallon semble lui aussi s’inspirer de Hall (en y ajoutant bien sûr sa touche personnelle), et rejoint le même type de public cible qu’Arsenio à l’époque, mais il y a toujours une bonne partie des auditeurs qui ont ardemment souhaité le retour de l’enfant prodige, maintenant âgé de 57 ans.

Saura-t-il rejoindre le public comme il le faisait autrefois? Le Dawg Pound se fera-t-il entendre avec ses « Woof!! Woof!! Woof!! » comme à l’époque? Toutes ces questions seront répondues dès ce soir, alors qu’il aura comme premier invité nul autre que l’acteur et humoriste Chris Tucker; sans compter cette semaine, des prestations musicales de Nas et Mac Miller, entre autres.

Il était grand temps qu’on le retrouve à sa juste place, aux commandes d’une émission de fin de soirée, et non en train de remporter ces concours de téléréalité à la Celebrity Apprentice. Re-bienvenue dans notre salon, M. Hall, on vous y attendait depuis trop longtemps.

**The Arsenio Hall Show, en diffusion sur OMNI1 à 22h, et sur WPIX et WGN à 23h, du lundi au vendredi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s