Seth Jones: Un homme en mission

Seth+Jones+NHL+Draft+Portraits+FPt8yDeyNNgx

Vous vous souvenez il y a un an, nous avons eu droit au commencement d’un débat qui perdure toujours aujourd’hui, celui de Jones ou MacKinnon. En cours de route, Jonathan Drouin et Alexsander Barkov se sont joints à la course; et finalement, le fils de l’ancien de la NBA, Popeye Jones, a fini par mériter d’être classé numéro 1, non seulement en Amérique du Nord, mais également au monde en vue du repêchage 2013.

Quelques jours avant celui-ci, grosse surprise! Détenant le premier choix universel, Patrick Roy annonce que la sélection de l’Avalanche du Colorado sera Nathan MacKinnon, déjouant tous les pronostics des experts. Et là, les spéculations battent leur plein… qui prendra Seth Jones? Logiquement, les Panthers de la Floride, puisqu’ils sélectionnent deuxième. Il aura fallu attendre au 4e choix, celui des Predators de Nashville pour voir le surdoué défenseur être réclamé.

On pouvait lire la déception dans son visage au 2e et 3e choix, sauf qu’on a pu y voir toute une détermination en le voyant enfiler le chandail jaune de Nashville. On sentait qu’il était en mission, celui de prouver aux trois autres équipes qu’ils ont fait une grave erreur en passant leur dévolu sur d’autres joueurs.

Au cours de l’été, Jones a signé l’entente standard de 3 ans qu’on offre aux recrues. Il a participé aux camps des espoirs de sa nouvelle équipe, en plus de jouer quelques matchs lors d’un tournoi, là où il a été le meilleur joueur parmi d’autres jeunes des Panthers, du Lightning de Tampa Bay et des Bruins de Boston.

Il regorge de talent et de potentiel. Sauf que dans son cas, je crois que les comparaisons à Chris Pronger furent exagérées, ce qui fait que cela a déplu à certains de le voir reculer de trois rangs. Même si plusieurs facteurs ont fait qu’il n’a pas été sélectionné dans le top 3, Jones sera un excellent joueur dans la LNH sans aucun doute; sauf que son style et son approche au jeu me rappelle davantage un Jay Bouwmeester. Ne me lancez pas des tomates à l’instant, je m’explique! Ce dernier est un excellent joueur, et il a reçu les mêmes éloges que Jones à son année de repêchage. Aussi, cela ne veut pas dire non plus que je crois que Jones connaitra une carrière de hauts et de bas comme lui. Je me base sur son positionnement sur la glace, ses passes, sa vision, ses montées offensives, son coup de patin et sa mobilité. Or, Chris Pronger n’a jamais été reconnu pour ses montées en zone adverse, ni sa mobilité.

Le jeune homme originaire de Denver part déjà avec une longueur d’avance sur Bouwmeester puisqu’il aura un excellent mentor : Shea Weber. Son développement se fera beaucoup mieux avec lui, d’autant plus que l’entraineur Barry Trotz l’emploie déjà à gauche du défenseur étoile, alors que Jones joue habituellement à droite. C’est une expérience tentée en ce moment au camp d’entrainement des Preds, et il ne serait pas étonnant que ce duo règne en terreur un jour, et surtout pendant plusieurs années.

Publicités

Une réflexion sur “Seth Jones: Un homme en mission

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s