Britney Spears: Le retour de l’indestructible princesse

britney-work-bitch-2013-650

J’aime Britney Spears depuis que j’ai entendu «Baby One More Time» pour la première fois. J’étais à l’école secondaire à l’époque (ça fait un bail). Je me souviens qu’on parlait d’elle, mes amis et moi, sur le chemin de l’école, dans l’autobus jaune. Sa chanson jouait en boucle sur Musique Plus et au 6 À 6. Elle s’était présentée au monde en écolière sexy, plumes roses et lulus blondes, chantant : «Hit me baby one more time». À l’époque, ses paroles et sa jupe à carreaux en choquaient beaucoup, mais la controverse a déclenché un tsunami que même les pires déboires n’ont pu noyer : le tsunami Britney Spears.  

Britney a le même âge que moi. On a grandi ensemble. Je l’ai regardé se marier, avoir des enfants et embrasser Madonna en criant au monde qu’elle était devenue une femme. Tout ça se passait pendant que je faisais la fête au son de «Toxic» et «Boys».

Pourtant, à un certain moment, on croyait l’avoir perdue. Son image de princesse de la pop avait été ternie par sa rupture avec Justin Timberlake. Lors d’une entrevue avec Matt Lauer, en 2007, elle avoua qu’à son avis, cet épisode de sa vie a fait tourner le vent. Elle était devenue la méchante, celle que le public voulait voir souffrir. Deux enfants et un divorce plus tard, Britney se rend dans un salon de coiffure de la Californie et rase ses cheveux blonds. Peut-être voulait-elle sortir du moule Britney et se réinventer? Peut-être était-ce un cri du cœur? Ou un simple doigt d’honneur qu’elle porterait fièrement. Une chose est certaine, on ne peut pas s’en tenir simplement à sa musique. On aime Britney ou pas, avec tout ce qui vient avec : les cheveux gras, les cheveux rasés ou les rallonges blondes platines.

Oui, Britney est un réel tsunami. Elle est indestructible. Une fois les malheurs de sa vie partis, je ne sais où, elle est revenue à nos oreilles en annonçant : « it’s Britney bitch ». Au son de ses trois mots, elle avait réussit à nous faire chanter sa musique à nouveau.

Il est vrai que Britney Spears n’est pas Madonna, ni Janet Jackson. Elle n’a pas la voix de Christina Aguilera, ni le talent de Lady Gaga. Tout ceux et celles qui croient que ce sont de bonnes raisons pour ne pas acheter sa musique, laissez-moi vous annoncer que vous avez tout faux. Vous pouvez me dire que ce n’est pas votre genre de musique, mais pas qu’elle n’a pas de talent. Je n’y crois pas. Britney Spears ne se fond dans aucun moule, elle a le sien. Elle a réussit à se démarquer de toutes les princesses de la musique pop en étant rien d’autre qu’elle-même. Seuls ceux qui arrivent à ça survivent. Ça, c’est un talent en soi.

*  *  *  *  *

En attendant la sortie de son huitième album, Britney a lancé la chanson Work B**ch!. Cette chanson, produite par will.i.am, a un son beaucoup plus techno que la pop que nous lui connaissons. Le son, la voix, le rythme et même l’accent britannique ne sont pas habituels pour la chanteuse, mais se fondent parfaitement dans le moule Britney. Elle est une artiste qui évolue et on l’entend. À l’écoute de cette chanson, qui vous donnera envie de faire la fête ou de faire votre jogging, vous ne serez pas déstabilisé. Britney a assez de talent pour nous transporter dans différents univers, pantoufles aux pieds.

Comme si un huitième album n’était pas assez, Britney Spears a signé une entente avec l’hôtel Planet Hollywood de Las Vegas. Elle s’y installera pendant deux ans, à la Céline. La première de son spectacle, Piece of Me, aura lieu le 27 décembre. J’écris ma lettre au Père Noël à l’instant!

Publicités

Une réflexion sur “Britney Spears: Le retour de l’indestructible princesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s