X-Men, Captain America et Thor: Marvel à l’attaque du box-office

X-Men: Days Of Future Past, filmé à Montréal, sera un des films les plus attendus de 2014.

Profitant du silence de la compétition chez DC Comics, Marvel nous rappelle qu’ils ont les films qui retiendront notre attention dans les 8 prochains mois. Voici leurs prochaines sorties:

Thor: The Dark World (8 novembre 2013)

Thor, comme la plupart des Avengers, n’a pas une histoire qui fait l’unanimité avec ses fans. C’est pour cela que j’étais très sceptique lorsque le premier film est sorti. Cependant, le film m’a vraiment plu. Et cette bande-annonce? Elle me donne tout ce que j’ai envie de voir lorsqu’on parle de Thor : du fantastique, de l’action et un peu d’humour:

Captain America: The Winter Soldier (4 avril 2014)

Je pourrais vous parler des personnages Winter Soldier et Falcon, de la possibilité de l’idylle entre Steve Rogers et Natasha Romanoff,  ou des problèmes d’adaptation au 21e siècle du bon vieux Capitaine.  Je pourrais aussi vous casser les oreilles avec le fait que l’histoire du Winter Soldier est la meilleure histoire du Capitaine America des 25 dernières années, et peut-être même sa meilleure histoire tout court. Mais mes collègues m’ont dit de calmer le «geek talk» pour l’instant. Je vous dirai donc tout simplement que, de tous les films qui précèderont Les Avengers 2, c’est celui que j’ai le plus hâte de voir.

X-Men: Days Of Future Past (23 mai 2014)

Ouf! Cette bande-annonce me fait vraiment vaciller d’un bord comme de l’autre. D’un côté, j’ai l’impression que l’action sera au rendez-vous, que les scènes avec Magneto et Professor X, jeunes et vieux, vont être excellentes. J’ai l’impression que je vais sortir de la salle de cinéma et me dire: «c’était un bon divertissement». De l’autre côté, on parle ici de Days of Future Past, l’histoire la plus importante dans la mythologie des X-Men. L’histoire qui a permis aux X-Men de comprendre que chaque action avait une conséquence et que leur combat idéologique ne triompherait peut-être jamais. J’aimerais plutôt sortir de la salle du cinéma et me dire : «c’est un grand film, il faut absolument que je me l’achète». On s’en reparle au printemps.