Dix Vagues: Meilleurs espoirs selon l’ISS

Sam Reinhart

Plusieurs fois dans la saison, la centrale de recrutement ISS (International Scouting Services) nous dresse une liste des espoirs qui, selon eux, sont les mieux côtés du moment. Ces listes sont habituellement dévoilées à chaque trimestre; et beaucoup d’amateurs qui sont friands du repêchage, comme votre humble serviteur, suivent attentivement leurs listes pour se donner une idée du prochain encan et surtout de nos étoiles de demain. Pour les Dix Vagues de cette semaine, je vous présente leur Top 10 et en plus de cela, je vous présente à mon tour, mes pronostics sur chaque espoir et à qui on peut les comparer.

  1. Sam Reinhart (C) // 6’1 – 186 lbs // Ice de Kootenay (WHL) // PJ 31 – B 16 – A 31 – PTS 47
    Les critiques essaieront de disséquer son coup de patin, sa force physique, son gabarit, sauf qu’il est un espoir complet de premier plan, avec une très bonne vision du jeu, ce qui fait de lui un excellent passeur, et il a aussi démontré un peu de chien. Son sens du hockey fait de lui une menace en attaque, et tranquillement il développe un bon jeu sur 200 pieds, avec un bâton toujours en mouvement, et une bonne vitesse. Même s’il n’est pas le plus imposant, il ne s’éloigne pas du trafic ni des joueurs plus gros que lui.
    Un futur centre numéro un, comparable à Nicklas Backstrom des Capitals de Washington.

  2. Aaron Ekblad (D) // 6’3 – 216 lbs. // Colts de Barrie (OHL) // PJ 26 – B 9 – A 14 – PTS 23
    Ekblad joue au-delà de son gabarit, d’une façon calme et pleine de sang-froid. Son jeu comprend également un élément de robustesse, ce qui lui permet de dominer du haut de ses 6’3″. Excellent passeur en transition, il possède aussi un tir puissant de la pointe. Bon patineur qui a amélioré son agilité latérale, ce qui lui permet de fermer les petits espaces au long de la bande. Il n’est pas le plus spectaculaire, mais une équipe qui réalise ce qu’Ekblad pourrait donner et donnera, la partie spectaculaire est sacrifiable.
    Un futur défenseur top 2, comparable à Brent Seabrook.

  3. Michael Dal Colle (AD/AG) // 6’1 – 184 lbs. // Generals d’Oshawa (OHL) // PJ 30– B 18 – A 30 – PTS 48
    Attaquant costaud qui joue dur avec la rondelle, démontrant des bonnes mains et des enjambées puissantes. Bon au long de la bande et se dirige naturellement vers le but adverse, avec un bon sens de l’anticipation. Bon passeur, en plus de démontrer de bonnes aptitudes défensives.
    Un futur ailier des deux premiers trios, comparable à Ryan Getzlaf.
  4. William Nylander-Altelius (C/AD) // 5’11 – 169 lbs. // Rogle (Suède) // PJ 26 – B 4 – A 6 – PTS 10
    Il n’aura probablement jamais un côté physique à son jeu, mais il a plusieurs attributs qui font de lui un futur joueur élite. Vitesse phénoménale avec beaucoup d’agilité, il a des mains de magicien qui lui permettraient de manier la rondelle dans une cabine téléphonique. Passeur hors-pair, bon tireur avec un lancer rapide et précis. Et oui, c’est le fils de l’ancienne gloire de la LNH, Michael Nylander. Fiston est celui qui risque de causer des maux de tête aux équipes qui repêcheront tôt en raison de son physique frêle, mais qui démontre un talent très attrayant.
    Un futur attaquant de premier trio, possiblement joueur de franchise, comparable à Patrick Kane.
  5. Sam Bennett (C) // 6’0 – 178 lbs. // Frontenacs de Kingston (OHL) // PJ 26 – B 16 – A 22 – PTS 38
    Capable d’évoluer autant à l’aile qu’au centre, il démontre une combinaison de vitesse, de talent et de caractère. Il peut marquer en plus de générer de l’attaque, il applique aussi un échec avant intense qui ne pardonne pas. Avec l’espace désiré, il a une excellente accélération qui lui permet d’affronter son couvreur et de le battre homme-à-homme. C’est un compétiteur né, et ses nombreux atouts font de lui un choix alléchant en première ronde.
    Un futur centre des deux premiers trios, comparable à Brad Marchand.
  6. Anton Karlsson (AD/AG) // 6’1 – 187 lbs. // Frolunda (Suède) // PJ 16 – B 9 – A 7 – PTS 16
    Attaquant agressif qui ne pardonne pas qui joue un style nord-américain. Robuste, il attaque intensément et frappe tout ce qui bouge. Karlsson n’a pas peur de s’aventurer dans le coin de la patinoire et encaisse toutes les conséquences lorsqu’il se poste devant le gardien adverse. Agitateur-né, il possède un excellent lancer pesant tout en maniant bien la rondelle dans le trafic avec de bonnes enjambées.
    Futur attaquant Top 6, comparable à David Backes.
  7. Leon Draisaitl (C) // 6’0 – 199 lbs. // Raiders de Prince Albert (WHL) // PJ 29 – B 16 – A 28 – PTS 44
    Allemand d’origine, il en est à sa deuxième saison dans la Ligue junior de l’Ouest, s’ajustant au style nord-américain qui semble être fait sur mesure pour son style imposant, offensif et agressif. Ce n’est pas un bagarreur ni un joueur qui frappe incessamment, mais il joue à son gabarit autant au centre qu’à l’aile. Excellent passeur, il améliore tranquillement son coup de patin en plus d’ajouter de la force à sa charpente. C’est également un joueur nord-sud qui a des bonnes mains et qui devrait être sélectionné dans les dix premiers.
    Futur ailier de premier trio, comparable à Marian Hossa.
  8. Brendan Perlini (AG) // 6’3 – 205 lbs. // Ice Dogs de Niagara (OHL) // PJ 29 – B 16 – A 24 – PTS 40
    Perlini est une combinaison mortelle de vitesse, de talent avec la rondelle et de sens du hockey qui lui permet de faire des jeux efficacement dans les trois zones. Il joue avec une bonne possession de la rondelle tout en patinant avec puissance. Un très bon passeur autant capable de la mettre dedans.
    Un futur ailier top 6, comparable à Corey Perry.
  9. Haydn Fleury (D) // 6’2 – 207 lbs. // Rebels de Red Deer (WHL) // PJ 29 – B 5 – A 16 – PTS 21
    Défenseur de gros gabarit qui combine un potentiel offensif intéressant et un jeu défensif bien développé pour son âge. Toujours calme, de sang-froid, bâton toujours actif et joue intensément pour défendre sa zone. Ses mises en échec sont solides, et sa longue portée lui permet d’estomper l’attaque adverse. Son bon coup de patin lui permet de se replier défensivement avec aisance, en plus de lui permettre d’appuyer l’attaque de temps à autre. Il joue à la pointe en avantage numérique au niveau junior. Dépendamment de son développement, il reste à voir s’il le fera dans la grande ligue aussi. Il a un potentiel intéressant alors qu’il continue à mûrir physiquement, il jouera assurément sur une paire défensive dans la LNH tout en accumulant du temps de glace considérable.
    Futur défenseur top 2, comparable à Duncan Keith en plus physique.
  10. Roland McKeown // 6’0 – 192 lbs. // Frontnacs de Kingston (OHL) // PJ 27 – B 4 – A 12 – PTS 16
    Défenseur complet, McKeown est un patineur agile et rapide. Il a régulièrement un bon positionnement sur la glace tout en restant calme avec une excellente vision et beaucoup de fiabilité dans toutes les situations. Capable de transporter la rondelle d’une zone à l’autre, en transition et en ouverture. Il possède également un bon lancer de la pointe. S’il parvient à se grossir physiquement et d’amener un peu plus de robustesse à son jeu, il pourra certainement grimper le classement.
    Futur défenseur top 4, comparable à Ryan Suter.

***

Pour consulter la liste complète, vous pouvez la consulter sur le site de l’ISS.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s