Faites connaissance avec Anthony Davis

NBA: Los Angeles Lakers at New Orleans Pelicans

Alors que je m’installe pour écrire ces quelques lignes, les Pelicans annoncent qu’Anthony Davis ratera les 4 à 6 prochaines semaines d’activités en raison d’une fracture à sa main gauche, et cela une semaine jour pour jour après que Bradley Beal, que l’on vous a présenté également ici, tombe au combat. Je ne nommerai pas le prochain jeune joueur, de peur de l’envoyer lui aussi à l’infirmerie!

Anthony Davis Jr. est né le 11 mars 1993, a grandi dans le quartier sud de Chicago, et a été au secondaire à Perspectives Charter School. Grandir, c’est le cas de le dire! Davis a commencé comme un garde de 6 pieds à sa première année. Inconnu sur le circuit américain, il mesure 6’4″ à la fin de sa deuxième année secondaire. Il entame sa troisième année mesurant 6’8″, tout en gardant sa coordination et son jeu de garde. C’est seulement à ce moment qu’il commence à etre remarqué par les recruteurs. Après avoir dominé le circuit AAU tout l’été, il est classé espoir numéro 1 au pays par ESPNU.

Il signe sa lettre d’engagement pour l’Université du Kentucky en novembre 2010. Du haut maintenant de ses 6 pieds 10 pouces, il réalise des moyennes de 32 points, 22 rebonds et 7 contres dans sa dernière année, malgré que l’équipe ait une fiche de 6 victoires et 22 défaites; les dirigeants de la NBA salivent déjà à la chance de pouvoir l’ajouter à leur alignement. Cette même année, Davis est invité au match McDonald’s All American qui regroupe les meilleurs espoirs au pays et fini co-MVP après une superbe performance.

Son année avec les Wildcats du Kentucky n’est qu’une formalité. Son entraineur, John Calipari, a la réputation de savoir bien préparer ses jeunes pour la NBA. Anthony ne décevra pas. Il est élu meilleur joueur de première année, meilleur joueur et meilleur joueur défensif de la conférence SEC. Il brise le record des contres dans une saison détenu jusque-là par Shaquille O’Neal. Il mène ensuite les Wildcats à la victoire au célèbre tournoi de la NCAA, où il est encore une fois nommé joueur le plus utile .

C’est sans surprise qu’il est choisi au tout premier rang du repêchage de 2012 de la NBA par les Hornets de la Nouvelle-Orléans.

Son année recrue n’est pas ce à quoi on s’attendait. Son jeu est solide et montre du potentiel, mais il restera dans l’ombre de la recrue de l’année Damian Lilliard des Trail Blazers de Portland, avant de devoir mettre fin à sa saison en raison de blessures.

L’été suivant, il est invité au camp d’équipe USA en préparation pour les Olympiques et la Coupe Du Monde. Davis est dominant, de loin le meilleur joueur du camp. Il lance un message au monde entier qu’il sera un joueur à surveiller. Il reste sur sa lancée et connait un début de saison 2013-2014 sensationnel. Il est partout sur la surface de jeu, un des pivots les plus rapides de la NBA, et son positionnement défensif est impeccable. Il a aussi nettement amélioré son tir au panier. Au moment de sa blessure, les statistiques montraient que seul Lebron James était plus efficace que lui sur les parquets de la NBA.

Cette fracture n’est qu’un petit obstacle dans l’ascension de AD vers les hautes sphères de la NBA, où il sera meilleur ailier de puissance de la ligue d’ici l’an prochain!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s