Dix Vagues – Édition du 12 décembre

Saddledome

Pour les Dix Vagues de cette semaine, je vous propose la formule initiale utilisée pour cette chronique hebdomadaire. Au tout début de l’aventure de Passions de Salon, les premières éditions des Dix Vagues regroupaient les faits saillants de la dernière semaine d’activité au hockey. Sans plus tarder, voici les dix micro-nouvelles qui ont retenues mon attention :

  1. James Neal a été suspendu pour 5 matchs suite au coup de genou salaud qu’il a asséné à Brad Marchand alors que celui-ci était étendu sur la glace. Dans le même match, nous avons été également témoins d’un geste barbare alors que Shawn Thornton s’est rué sur Brooks Orpik, le projetant sur la glace pour ensuite le frapper à la tête. Orpik a quitté sur une civière et le soir même, il était réceptif et a même voyagé avec l’équipe. Pour ce qui est de Thornton, il attend toujours sa sentence qui devrait être salée extra sel.
  2. Vous connaissez Martin Jones? Je suis sûr que même la dégelée du Canadien subie aux mains des Kings de Los Angeles ne vous a toujours pas fait connaitre qui est ce jeune cerbère. Il s’agit du gardien numéro 3 (!!) de ces derniers et en quatre départs, il a signé autant de victoires dont deux blanchissages. Pendant cette séquence, il a conservé une moyenne de buts alloués de 0,74 et il n’a pas accordé de but durant 177 minutes et 16 secondes. En deux matchs face au CH et aux Leafs, les Kings ont dominé 9-1 aux buts.
  3. Great minds think alike… vous connaissez l’expression? Mardi dernier, lors des tirs de barrage, Nikita Kucherov et Aleksander Barkov ont tous les deux commis la même feinte toutes aussi sublimes… alors qu’ils disputaient chacun leur match contre deux équipes distinctes!
  4. Les Islanders de New York ont rappelé l’attaquant prometteur Ryan Strome de leur filière de Bridgeport. 5e choix au total en 2011, il est le meilleur pointeur de la Ligue Américaine ayant obtenu 33 pts – 9 buts et 24 passes – en seulement 23 matchs. Voilà pourquoi Pierre-Marc Bouchard a été soumis au ballotage.
  5. Jarome Iginla a été accueilli en héros alors que les Bruins se sont rendus à Calgary pour y affronter les Flames. Les amateurs sur place ont offert une longue ovation à celui qu’on surnomme Iggy, qui a passé la majorité de sa prolifique carrière dans la ville albertaine.  Pendant cette soirée émotive, Boston a défait Calgary par la marque de 2 à 1.
  6. L’organisation des Jets de Winnipeg a annoncé qu’elle sera la ville hôtesse de la Classique Héritage dans le futur. Même si la ligue n’a rien confirmé, les médias locaux rapportent qu’un match possible au Investors Group Field – domicile des Blues Bombers de Winnipeg – serait dans les plans aussi tôt que pour la saison 2015-16. Les Coyotes de Phoenix tenteraient eux aussi le même projet. Même si celui-ci est au stade primaire, les Yotes regarderont de très près le Stadium Series en Californie et projettent déjà un match possible soit au Chase Field ou au stade de l’Université de Phoenix.
  7. Une forte rumeur envoie l’attaquant de l’Avalanche du Colorado Paul Stastny chez le Tricolore. Des dépisteurs ont été vu sur les passerelles respectives des deux équipes. Celui qui est né dans la ville de Québec commande un salaire de 6M$ et deviendra joueur autonome sans restriction à la fin de la présente campagne. Même si les blessures ont nui à sa carrière qui avait commencé de brillante façon, il en demeure que le fils de Peter est encore jeune et a son utilité.
  8. Équipe Canada Junior et le Wild du Minnesota ont confirmé le prêt de Matt Dumba au Championnat Mondial de hockey Junior, qui se tiendra à Malmo en Suède durant les Fêtes. C’est une addition de taille pour l’équipe canadienne qui compte déjà une brigade défensive bien garnie. Dumba a été le premier choix du Wild en 2011, le 7e au total.
  9. Soulignons le courage de David Perron, qui malgré une commotion sévère il y a deux ans, est revenu au jeu l’hiver dernier. Suite à un échange qui l’a envoyé à Edmonton, il trône aujourd’hui au sommet des marqueurs des Oilers. En 27 matchs, il a amassé 12 buts et 13 passes.
  10. Grâce entre autres aux revenus qu’engendrera la nouvelle entente entre Rogers et la LNH, le plafond salarial pourra possiblement monter à 70M$ la saison prochaine. Bonne nouvelle pour le CH qui doit absolument signer PK Subban, qui commandera facilement un salaire annuel avoisinant les 8 millions de dollars. Dans une récente foire aux questions, Pierre Lebrun et Bob McKenzie se sont penchés sur la question, que l’on vous retranscrit dans son intégralité ici:

    Q: With the cap going over $71 million and climbing even higher, what does this mean to P.K. Subban and his contract talks?

    LeBrun: It could mean a lot. In many ways, he could be the poster child for young, star free agents and future negotiations. For guys like Alex Pietrangelo and Erik Karlsson, they signed long term deals because they were looking for security and didn’t know where the salary cap was headed. Well, P.K. Subban and his advisors from Newport Sports know where it’s going and it’s going way up, so the debate for Subban is, do I sign an eight-year deal like a lot of people are expecting me to, but then, the salary cap might be at $100 million by the end of the eight-year deal, maybe I’m better off taking a shorter term deal, three or four years. Of course, the Montreal Canadiens will be looking for some long-term security themselves, so a big decision for Subban because the cap is going way up.

    McKenzie: The players and agents are wondering who’s going to be the guy who breaks the bank; who’s going to be the guy who gets closer to the 20 per cent maximum salary that’s allowed. If the salary cap is $75 million or $80 million in a couple of years, that’s potentially $15-16 million a year. What player might command that kind of money? Well, let’s have a look at the guys who are coming up to unrestricted free agency. Jonathan Toews and Patrick Kane have a year left on their deals after this year. They can start negotiating in the summer. You can easily justify doubling your current $6.3 million salary if you’re Toews or Kane. Steven Stamkos, a free agent in 2016, could he be the guy who breaks the bank? We saw the redefining of the goaltender market last week when Henrik Lundqvist brought the maximum goaltender salary from $7 million to $8.5 million. Agents and players believe it’s only a matter of time until some star player gets $12, $13 million or $14 million under this new salary cap environment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s