Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D.: Bilan de mi-saison

agents-of-shield-the-well

La beauté est dans les yeux de celui qui regarde nous dit le dicton. Parfois c’est aussi une question d’avoir des oeillères qui nous empêche de voir ce qui se trouve autour de nous. Une fois qu’on retire nos œillères, on peut apprécier tout ce qui nous entoure.

Pourquoi ces réflexions? Parce que c’est comme ça que je me suis senti quand j’ai retrouvé M.A.o.S après avoir écouté d’autres séries avec des super-héros.

Le premier problème de nos agents : on ne trouve aucune affinité avec les agents. Pourtant ce qui faisait la force de Marvel jusqu’à très récemment, c’est qu’on pouvait s’identifier aux super-héros car ils vivaient les mêmes problèmes que nous. Vous sentiez que vous n’aviez pas votre place au secondaire? Peter Parker aussi! Vous aviez peur de vous montrer sous votre vrai jour de peur qu’on dise que vous étiez trop bizarre? Et ce, malgré le fait que tout le monde se ressemblait? Les X-Men aussi! Le côté humain quotidien des agents est minimisé pour l’instant. Sera-t-il mis de l’avant un jour? Seul l’avenir nous le dira.

Le deuxième problème : le manque de charisme. Même dans une série télé, le personnage principal est un groupe, il y a un(e) des acteurs qui se démarque par son charisme. On peut penser à Michael J. Fox dans Family Ties, Joel McHale dans Community ou Edward James Olmos dans Battlestar Galactica. Ici, rien. Et pas d’espoir à l’horizon…

Mais le plus grand souci de la série, c’est qu’elle n’a aucune identité. Est-ce que ce groupe est d’abord et avant tout un groupe qui s’occupe d’anomalies et de nettoyer les dégâts que les super-héros font (les meilleurs épisodes)? Ou est ce que ce sont des agents détectives qui est essayent d’arrêter le Projet Centipede (les pires épisodes)? Quand les auteurs vont se décider, la série prendra son envol ou s’écrasera.

Après tous ces points, est-ce que ça signifie que j’abandonne la série? Loin de là! Pourquoi? Parce que, sachant que je suis dans la minorité ici, les bons épisodes sont plus fréquents que les mauvais épisodes. Mais surtout parce que l’équipe créative savait qu’elle avait au moins une saison pour mouiller ses pieds. Quoiqu’il se passait, ABC n’allait pas annuler la série cette saison. Elle peut donc faire ses erreurs et/ou prendre son temps pour développer les personnages et les intrigues. Ça me rappelle la série Smallville sur la chaîne CW. La première saison était affreuse mais les saisons 2,3,4 et 5 sont l’apogée des séries TV de super-héros. Et comme tout geek qui se respecte, j’ai confiance en Joss Whedon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s