Le Match des Étoiles de la NBA: Le grand rendez-vous des égos

2013-nba-all-star-game-recap-08

Je ne suis pas l’ami de Marc parce qu’il a dit à Jean de ne pas me passer le ballon

– Jacques

Un peu bizarre et enfantin comme déclaration non? Je reviendrai sur cette déclaration mais sachez que je crois que tout ce que vous avez besoin de savoir sur la NBA est là.

Alors que les ligues professionnelles essaient toutes sortes de choses pour actualiser leurs matchs d’étoiles, la NBA ne fait rien. Pourquoi? Parce qu’elle a le meilleur Match des Étoiles.¹

La raison est très simple: la NBA est peuplée de joueurs hyper-sensibles qui ont des égos démesurés. Ces deux facteurs ont un impact puissant sur ce match et tout ce qui l’entoure. Chaque mauvais commentaire est immédiatement traité comme un affront impardonnable et inoubliable. Ce qui n’est pas le cas dans les autres sports.

Prenons l’exemple de Bobby Ryan. Après avoir appris de manière très publique pourquoi il n’a pas été choisi au sein de l’équipe olympique de hockey des États-Unis, Ryan a eu l’opportunité de faire taire ses critiques avec son jeu. Résultat? 3 buts et 4 passes en 17 matchs.² Faisons la comparaison avec une situation similaire dans la NBA.

Durant l’été 2006, Gilbert Arenas a été retranché de l’équipe nationale des États-Unis. Comment a-t-il pris cet «affront»?³

Pourquoi contre les Suns? Parce que Mike D’Antoni était entraîneur-assistant de l’équipe des États-Unis!

Commençons avec l’annonce des réservistes. Dès que la liste sort, je regarde qui ne l’a pas fait. Il y a toujours 3 ou 4 joueurs qui auraient pu faire l’équipe et qui ne sont pas nommés. C’est normal, il n’y a que 12 places. 99% du temps, ces joueurs se «vengent» sur le reste de la ligue jusqu’au match des étoiles.⁴

Deuxièmement, pendant le Match des Étoiles, je surveille toujours le joueur qui joue le moins de minutes. J’espère toujours que c’est un jeune joueur. L’entraîneur va dire : «C’est un jeune joueur. C’est sa première sélection, il participera à d’autres matchs». Le prochain match de saison régulière entre ce joueur et cet entraîneur devient un incontournable. Je peux parier que ce joueur va avoir un des meilleurs matchs de sa saison.

Mais le clou de la pause des Étoiles reste quand même le match lui-même.

Parce qu’ils savent que tous les fans de basket vont regarder ce match, les joueurs viennent sous leur plus beau jour : coupe de cheveux fraîchement faite, nouveaux souliers qui seront en vente bientôt, etc… On sent dès le début du match qu’ils essayent de plaire à leur fans en essayent trop d’alley-oops ou des passes ridicules. Cependant, à un moment donné, et on ne sait jamais quand, quelque chose change.

En plus de leur égo démesuré et leur hyper-sensibilité, les joueurs partagent autre chose en commun : un esprit de compétition obsessif. Ils doivent toujours gagner à tout. Que ce soit aux cartes⁵, avec les femmes⁶, avec quelque chose d’aussi anodin que savoir quel sera la première valise qui sortira de l’avion (Michael Jordan est reconnu pour avoir payé des commis aux bagages pour s’assurer que son sac sortirait le premier), et surtout avec les matchs, personne ne veut donner aux autres joueurs une chance de dire que cette journée-là, leur équipe était la meilleure. Vous vous dites que c’est comme ça dans tous les autres sports, mais personne dans le sport professionnel ne prend les matches d’étoiles au sérieux. Vraiment?

Doug Collins aime raconter la fois où, dans un match d’étoiles, l’Est perdait par beaucoup et Michael Jordan a dit aux autres joueurs: «Je ne perdrai pas le match». L’Est a finalement gagné ce match.

*   *   *   *   *

Retournons à mon histoire du début, mais utilisons les vrais noms :

«Je ne suis pas l’ami de Magic parce qu’il a dit à Isiah de ne pas me passer le ballon»

– Michael Jordan

Vous avez surement déjà entendu parler de cette histoire où MJ sentait que les joueurs ne lui passaient pas le ballon durant le Match des Étoiles de 1985. Une histoire, vraie ou fausse, qui ne s’est réglée qu’en 1992 aux Olympiques. Cette histoire me fait toujours sourire parce que c’est supposé d’être un match amical, pour les fans. Vous allez me dire: «ouais, mais c’est Michael Jordan». Ok, vous souvenez-vous de ceci? Et de la réaction que cela a causé?

Les premiers qui prennent le match au sérieux sont les joueurs. C’est soit leur chance de prouver qu’ils sont les meilleurs joueurs au monde, qu’ils vont devenir les nouvelles stars de la NBA ou que la ligue devrait céduler leurs matches à la télévision nationale.

Donc si vous ne voulez pas manquer la NBA à son meilleur, ne manquez pas le Match des Étoiles ce soir!

*   *   *   *   *

¹Contrairement au concours de dunk…
²Merci Francis!
³Les guards sur cette équipe? Chris Paul, Dwyane Wade, Joe Johnson, Kirk Henrich et Lebron James. À part Henrich qui était là pour un rôle spécifique, qui aurait dû être retranché au lieu de Gilbert Arenas?
⁴Cette année? Bonjour Lance Stephenson et Goran Dragic
⁵Googlez : Jerry Stackhouse Christian Laettner, OJ Mayo Tony Allen, ou mon favori Charles Oakley Tyrone Hill
⁶Googlez : Jason Kidd Jimmy Jackson Toni Braxton ou mon favori Charles Oakley Jeff McInnis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s