NBA: 21 Questions pour la saison 2014-15

Tim Duncan

Au cas où vous ne le saviez pas, le basket règne en roi et maître au Salon, malgré nos grandes affinités pour les autres sports. Beaucoup de questions méritent d’être posées en ce début de saison 2014-15 de la NBA, avec tous les changements auxquels on a eu droit pendant l’été. Alors, sans plus tarder…

1- Les Spurs seront-ils enfin pris aux sérieux cette année, ou devront-ils encore prouver qu’ils font partie de l’élite du sport professionnel?
Chaque année, c’est la même histoire: on nomme les favoris au titre, et immanquablement les Spurs se font oublier. Pourtant, cinq championnats en 15 ans devraient valoir leur pesant d’or, mais non, semble-t-il… Tim Duncan est seulement le meilleur joueur de tous les temps à sa position, ceci n’est plus un débat en 2014; malgré tout, il ne reçoit pas autant d’éloges que LeBron ou Kobe, par exemple. Sans compter leur gourou d’entraîneur-chef, Gregg Popovich, le meilleur de la NBA en ce moment. Et Tony Parker n’est pas aussi vieux que tout le monde pense (32 ans), donc il peut encore fonctionner à plein régime, ce qui équivaut au top 3 joueurs de pointe. Cette franchise mérite tout notre respect, et ils sont sans contredit parmi les aspirants au titre.

2- LeBron James réussira-t-il à ramener un championnat à Cleveland cette année?
Dur d’y répondre immédiatement, mais les morceaux principaux sont en place avec Kyrie Irving et Kevin Love à ses côtés. Le point important à noter ici, c’est que malgré les maints avertissements de LeBron aux fans que ce processus prendra du temps, force est de constater que cet alignement est bâti pour gagner le plus tôt possible, plutôt que pour l’avenir. Les ajouts de Shawn Marion, Mike Miller et possiblement Ray Allen ne les rajeuniront guère. Pendant ce temps…

3- Andrew Wiggins fera-t-il regretter à LeBron de l’avoir fait échanger?
Il est fort possible que oui, mais ça prendra une saison recrue exceptionnelle de Wiggins au Minnesota, et une implosion monumentale des Cavs. Il est incroyablement athlétique, et sera très divertissant à regarder aux côtés de Zach LaVine, mais Wiggins ne peut qu’aspirer aux grands honneurs du concours de Slam Dunk pour l’instant. Et vous savez fort bien ce que LeBron en pense, de ce concours…

4- Les Sixers remporteront-ils un match cette saison?
Ouf. À peine. C’est vraiment triste comme situation pour les fans à Philadelphie. Au moins, il y a le compte Twitter de Joel Embiid, leur premier choix au repêchage cette année, qui est plus que divertissant. Souvent en français, de surcroît (il est d’origine camerounaise).

En référence aux photos de stars de Hollywood nues et sa réaction au repêchage:

En référence à la chanson de Chris Brown (traduction libre):

Malgré tout, il reste un bon fils à maman:

5- Pourquoi Kevin Garnett joue-t-il encore?
Aucune idée. Le loyer coûte cher à Brooklyn par contre, ça pourrait être une bonne raison de vouloir garder son emploi. Mais entre temps, les Nets ne feront pas beaucoup de vagues cette saison, malgré le retour en santé du pivot Brook Lopez. Une brève apparition en séries pour eux.

6- Quelqu’un voudra-t-il jouer avec Kobe et les Lakers cette saison?
Pas grand monde, si on se fie aux rumeurs liées à l’article controversé paru sur le site d’ESPN, la semaine dernière. Mais ce qui est sûr, c’est qu’avec Jeremy Lin et Carlos Boozer comme coéquipiers les plus compétents, Kobe risque en effet de passer un très mauvais quart d’heure dans les bas-fonds du classement.

7- Est-ce que le Heat s’éteindra sans LeBron?
Ils ont réussi à rapatrier Chris Bosh, qui était à deux doigts de quitter pour Houston, et Dwyane Wade restera membre du Heat à vie; mais à part Luol Deng et Danny Granger, il n’y pas grand chose à se mettre sous la dent à South Beach, et même là! Ils vont probablement faire les séries, mais une élimination rapide en première ronde est visible dans leur boule de cristal.

8- Les succès des Raptors l’an dernier étaient-ils un feu de paille?
Faut espérer que non. En fait, il faut s’attendre à une production similaire de la troupe de Dwane Casey, eux qui seront pris plus au sérieux par leurs adversaires, mais qui pourront compter sur un alignement plus expérimenté. La clé de leur succès dépendra de la progression de leurs jeunes, notamment Jonas Valanciunas et Terrence Ross.

9- Combien de temps les genoux de Derrick Rose survivront-ils?
Ouf… dur à dire, mais il est évident qu’il devra modifier son style de jeu s’il veut ménager ses articulations. Chaque fois qu’il croule au sol, il sème la panique totale chez ses coéquipiers et ses fans, ce qui n’est jamais bon signe lorsqu’un espoir de championnat repose sur ses épaules. Par contre, même sans lui, les Bulls seront définitivement une puissance dans l’Est avec les ajouts de Pau Gasol, du monténégrin Nikola Mirotic, et de la recrue Doug McDermott.

10- Est-ce la fin de la période fructueuse des Pacers?
Oui. Et je vous ferai grâce de la blessure de Paul George cet été, j’essaie encore d’oublier. Cette équipe avait déjà de la misère à mettre le ballon dans le panier l’an dernier, je vois difficilement comment ils vont réussir sans George et Lance Stephenson. En parlant du loup…

11- Michael Jordan s’en prendra-t-il physiquement à Lance Stephenson avant janvier? 
Honnêtement, je suis surpris que ce ne soit pas déjà fait. « Born Ready » est tout un personnage, hautement imprévisible, et on lui demande dorénavant d’être la bougie d’allumage des rebaptisés Hornets de Charlotte. Un mélange explosif à prévoir avec Jordan, reconnu pour avoir la mèche courte. Pour ceux qui ne le savent pas, MJ est propriétaire de cette équipe, s’assoit au banc des joueurs pendant les matchs locaux, sans compter qu’il participe de temps en temps aux entraînements. Saura-t-il être patient avec ce volatile par excellence? Pour l’instant, Lance s’acclimate à sa façon à son nouvel environnement de la Caroline Du Nord:

12- Kevin Durant remportera-t-il un premier championnat cette saison?
Tout est possible. Sauf que le Thunder devra composer avec son absence pour les deux premiers mois de la saison, dû à une blessure au pied. Russell Westbrook prendra l’équipe en charge pendant ce temps, et il est possible qu’une lutte de pouvoir se fasse à son retour, surtout si l’équipe performe bien en son absence. Mais le directeur-général Sam Presti se doit de trouver des pièces manquantes (*ahem* remplacer Kendrick Perkins *ahem*) afin de véritablement aspirer aux grands honneurs.

13- Stan Van Gundy aura-t-il encore des cheveux à la fin de la saison?
Les Pistons de Detroit sont dans un piteux état, mais l’arrivée d’un entraîneur de renom semble redonner espoir dans la ville de l’automobile. Il devra par contre composer avec Josh Smith et Brandon Jennings, énigmatiques, ce qui augure mal pour le crâne de Van Gundy.

14- Anthony Davis dominera-t-il la ligue tel que prédit à son arrivée?
Il semble être fin prêt. C’est pas compliqué, il peut tout faire sur un terrain de basket. Le pire dans son cas, c’est qu’il demeure encore relativement inconnu, alors une grosse saison de sa part risque d’avoir l’effet d’une bombe sur certains fans. Ce ne sera probablement pas assez pour voir les Pelicans devenir une puissance de la ligue, mais il nous divertira par ses prouesses des deux côtés du ballon, sans contredit. Mon choix pour le Joueur Défensif de l’Année.

15- Steve Kerr a-t-il pris la bonne décision de choisir de diriger les Warriors au lieu des Knicks?
Sans aucun doute. Les Warriors ne sont peut-être pas des aspirants légitimes au titre, mais ils ont un alignement qui devrait leur permettre à tout le moins de franchir la première ronde, encore une fois. Peuvent-ils en accomplir plus avec Kerr? Ca reste à voir, mais surement plus qu’à New York…

16- Derek Fisher a-t-il pris la bonne décision de choisir les Knicks au lieu d’une retraite paisible?
Tout ce qu’on puisse dire, c’est qu’il a choisi tout un défi comme première expérience sur les lignes de coté. En fait, la pression repose beaucoup sur le nouveau président Phil Jackson, qui a choisi Fisher lorsque Steve Kerr lui a fait faux bond au tout dernier instant. Cet alignement doit être reconstruit de fond en comble, et cela devra être fait par le marché des joueurs autonomes dès l’an prochain. Entre temps, Fisher essaie d’instaurer le « triangle offense » tant prisé par Jackson, et si on se fie aux résultats et aux commentaires des joueurs pendant les matchs préparatoires, ça s’avère pénible. On vous revient là-dessus.

17- Les Clippers connaîtront-ils enfin du succès en séries?
Ce sera du pareil au même pour les Clippers cette saison. Sauf à la direction, vu le départ de Donald Sterling et l’arrivée de l’ancien PDG de Microsoft, Steve Ballmer. Blake Griffin semble être devenu une cible de choix pour ceux qui cherchent à brasser physiquement leurs adversaires, alors on verra bien comment il composera avec toute cette attention supplémentaire.

James Harden (en bas à gauche) qui regarde la parade passer…

18- James Harden saura-t-il arrêter quelqu’un défensivement?
Non. Et il n’essaiera probablement pas. Il est incroyablement efficace avec un ballon dans ses mains, mais sinon il est totalement perdu et inattentif. Les Rockets se fient trop sur lui et Dwight Howard, et ce dernier ne semble pas avoir ce qu’il faut pour mener une équipe aux grands honneurs.

19- Jabari Parker s’ennuiera-t-il longtemps à Milwaukee?
Peut-être pas. Lui et Giannis Antetokounmpo risque d’écarquiller plusieurs yeux cette saison, et peut-être même de faire les séries dans l’Est. Au pire, l’avenir s’annonce prometteur… pour les fans de Seattle, si jamais les Bucks déménagent là-bas dans deux ans, comme la rumeur laisse entendre.

20- Quelles autres équipes ont le potentiel pour nous surprendre cette saison?
On attend l’éclosion complète des Suns de Phoenix, les Pelicans risquent également de faire les séries si tout se passe bien de leur côté. Et les Kings de Sacramento pourraient en surprendre plusieurs, même si nous n’avons pas de grandes attentes pour eux. DeMarcus Cousins risque d’être une révélation à la hauteur de son potentiel.

21- Finalement… qui remporte le championnat en juin?
Le destin semble favoriser un affrontement Spurs-Cavs. Et vu que LeBron sera mieux entouré cette saison, il est fort possible qu’il ramène enfin un championnat sportif à Cleveland pour la première fois depuis 1964. On a hâte de voir le dénouement, en tous cas…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s