Manchester United: Le début de la fin pour Mourinho

Ce samedi contre Newcastle, j’espère que ce sera le dernier match où Jose Mourinho sera le manager de Manchester United. Quoique je suis un de ceux qui pensent que le manager/entraîneur-chef devrait toujours avoir le dernier mot, je crois fermement qu’il est grand temps qu’il parte.

Quand les rumeurs devenaient de plus en plus fortes que Man U allait virer Louis van Gaal, je n’en étais que trop heureux. Pour la première fois de ma vie, je m’endormais en regardant des matchs de mon équipe de foot favorite. Cependant, quand ces mêmes rumeurs faisaient allusion que Jose Mourinho, alias The Special One, allait le remplacer, mes espoirs retombaient sur terre.

Quoique je pense que Mourinho est un génie (il a remporté un championnat de ligue partout où il est passé, 2 titres de la Ligue des Champions), je n’ai jamais aimé le style de jeu que ses équipes préconisent. Trop défensif à mon goût. Je ne me voyais pas supporter ça après 2 ans de passes sur le côté pour garder la possession du ballon sans jamais attaquer.

Ma deuxième appréhension venait du fait qu’il a eu maille à partir avec toutes ses stars offensives récemment. Appeler Karim Benzema un chat, problèmes avec Cristiano Ronaldo, Eden Hazard qui dit que son équipe n’est pas constituée pour jouer du football.

Mais ma plus grande crainte était sa relation avec les jeunes. Qu’est-ce que Juan Mata, Arjen Robben, Kevin De Bruyne, Mohamed Salah et Romelu Lukaku ont en commun?

Jose Mourinho les a tous vendus. Comprenez qu’avec Anthony Martial, Marcus Rashford et Luke Shaw, The Special One était la dernière personne que je voulais voir en charge à Old Trafford.

Voilà sa troisième saison aux commandes de Manchester United entamée et 2 de mes 3 craintes se sont déjà réalisées :

– Il s’obstine à faire jouer Marouane Fellaini, qui est un bon milieu de terrain défensif, en tant qu’attaquant lorsqu’il est évident qu’il n’a pas les capacités techniques pour ce poste; et cela tout en essayant de transformer Ander Herrera, qui a toujours été un milieu de terrain offensif, en milieu de terrain défensif et parfois comme défenseur central.
– Il n’a pas voulu féliciter Paul Pogba pour sa victoire en Coupe du Monde et a profité du 15 minutes que la presse a pour filmer les pratiques pour l’humilier publiquement. Il lui a aussi retiré le titre de vice-capitaine… qui n’existe pas à Manchester United. Il a blâmé Eric Bailly et Phil Jones (2 défenseurs) pour une défaite en penaltys. Il a aussi dit que son capitaine avait trop fait la fête durant la Coupe du Monde.
– La seule raison pour laquelle il n’a pas réussi à vendre Martial, c’est que le directeur en chef ne voulait pas s’en départir.


Après le match de samedi contre Newcastle, c’est la pause internationale. Quel meilleur moment pour changer d’entraîneur? La question est: qui devrait le remplacer?

La plus grande rumeur est que Zinedine Zidane désire le poste. Malgré qu’il était à Londres récemment pour prendre des cours d’anglais, je ne crois pas cette rumeur une seule seconde. Quitter Real Madrid pour se retrouver à Man U, c’est un peu comme si Steve Kerr décide de laisser Golden State pour aller à Toronto. À mon avis, Zidane attend le moment d’aller en équipe de France ou retourner à Juventus.

Mon choix réaliste est Ryan Giggs. Je dois dire ici que je suis déçu qu’il n’a pas fait comme Tom Thibodeau lorsque celui s’est fait virer des Bulls de Chicago. Il a passé une année sabbatique à aller visiter et apprendre des autres coachs. Ou mieux encore, Giggs aurait pu faire comme Zidane et Pep Guardiola et devenir l’entraîneur de l’équipe de l’académie. Son manque d’expérience d’entraîneur à haut niveau n’aurait pas été retenu contre lui. Ces deux hommes ont amené leur équipe respective à la victoire de la ligue des champions à leur première année comme entraîneur.

Cependant, avec tous les autres noms qui ont été lancés dans l’air, j’aimerais en rajouter un autre en particulier qui, comme disent les Américains, vient du “left field”. Voici ses qualifications en tant que joueur :

– Gagnant de la Premier League
– Gagnant de la FA Cup
– Gagnant de l’Euro
– Gagnant de la Coupe du Monde

En Angleterre, il a joué pour un homme qui a révolutionné le soccer anglais. En Espagne, il a joué pour un homme qui a révolutionné le soccer, point à la ligne.

Comme assistant-entraîneur, il a aidé une nation a jouer à son plein potentiel. (on reviendra là-dessus).

Voici mon choix :

Le fait qu’il a joué pour Arsène Wenger et Pep Guardiola l’a exposé à un football offensif de deux manières différentes. Avoir joué pour Raymond Domenech, il a surement appris comment ne pas aliéner ses joueurs (faire tout simplement le contraire de Domenech).

Mais la performance de la Belgique lors de la dernière coupe du monde est vraiment ce qui a fait basculé ma balance de son côté.

Kevin de Bruyne, un milieu de terrain avec un talent offensif incroyable a connu une superbe Coupe du Monde. Ça vous fait penser à quelqu’un?

Même son de cloche pour Eden Hazard. Un ailier offensif, autour duquel on peut bâtir son équipe. Lui aussi vous fait penser à quelqu’un?

Lors du match contre le Brésil, la Belgique a changé son style de jeu. Tactique qui a bien fonctionné.

Donc, Thierry Henry a les mentors qui lui ont possiblement insufflé le goût du foot offensif, ce qui est en manque à Old Trafford depuis que Sir Alex Ferguson est parti. Il a automatiquement le respect de Pogba. Et qui de mieux pour aider Martial et Rashford, qui ont été tous les deux comparés à Henry, pour maximiser leurs potentiels?